« Salman Rushdie n’est pas une pensée, un livre ou une idée, c’est un homme » Aucun avis

La philosophe Ayyam Sureau inaugure sa chronique hebdomadaire dans La Croix en signant une critique de l’idée qu’en attaquant l’écrivain Salman Rushdie, son agresseur frapperait la liberté d’expression.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés