Saint-Jean-de-Luz : ce que l’on sait sur la mort de trois migrants percutés par un train Aucun avis

Les trois migrants morts fauchés par un train mardi 12 octobre près de Saint-Jean-de-Luz s’étaient réfugiés sur les voies pour échapper à d’éventuels contrôles, a indiqué le procureur de Bayonne Jérôme Bourrier mercredi soir, citant le témoignage d’un quatrième rescapé aux enquêteurs.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés