Russie : l’étau politico-judiciaire se resserre sur le mouvement de Navalny Aucun avis

Six mois après son arrestation, le leader anti-Kremlin suit de sa prison les poursuites pour « extrémisme » contre ses organisations. La répression s’étend à toute l’opposition.
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *