Ruslan Malinovskyi revient sur son adaptation à l’OM Aucun avis homms2013

Présent devant la presse à quelques jours de l’opposition entre l’OM et le Racing Club de Strasbourg, Ruslan Malinovskyi est revenu sur son adaptation.

Recruté cet hiver en provenance de l’Atalanta Bergame, Ruslan Malinovskyi était une cible de longue date de Pablo Longoria. Au club depuis plus de deux mois, il est déjà apparu à 12 reprises sous les couleurs olympiennes. Des débuts sur lesquels il revient en conférence de presse : « Cela fait deux mois, on peut dire que suis plus proche de l’équipe et des coéquipiers. J’ai commencé à comprendre comment est le club et les supporters. Pour moi c’est important d’être bien dans le groupe que l’on soit ensemble. J’ai joué plusieurs matchs, je réussis petit à petit à m’intégrer et à donner le meilleur de moi-même. Ce n’est pas facile d’arriver à la mi-saison et j’ai tout de suite commencé à jouer. Je commence à bien comprendre mes coéquipiers et j’ai appris en Italie que l’on joue en équipe. J’essaye de m’intégrer et de comprendre au mieux cette équipe pour progresser avec elle. Je donne mon maximum à chaque match pour comprendre cette équipe et que mes coéquipiers me comprennent. On est concentrés sur notre objectif qui est la qualification en Ligue des champions.« 

Dans un second temps, l’Ukrainien de 29 ans est revenu sur le club dans son ensemble et sur la Ligue 1. Un environnement bien différent de ce qu’il a pu connaître par le passé : « La chose que j’ai sentie dès le début c’est que l’OM c’est un grand club avec beaucoup de supporters. En Italie c’est tactique. La Ligue 1 c’est très fort physiquement. Il faut être attentif tout le temps, si on joue à 10% ou 15% en-dessous de nos capacités on le paye cash. Il nous reste 12 matchs et tout peut changer à tout moment. Les points peuvent être cruciaux. A la maison il faut que l’on ne donne pas la possibilité aux adversaires de prendre des points ou même de marquer« , a-t-il confié devant la presse, dans des propos relayés par RMC Sport, présent sur place.

Lire la suite sur Sport.fr .

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés