Royaume Uni : le chef du parti travailliste veut gagner les élections de 2024 Aucun avis

Le congrès du Labour s’est terminé mercredi 29 septembre à Brighton, dans le sud de l’Angleterre. Handicapé par les divisions qui ont marqué le mandat de son prédécesseur Jeremy Corbyn, le leader travailliste Keir Starmer cherche à donner une nouvelle impulsion au parti, marqué par une série de revers électoraux.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés