Respect de l’État de droit : « La Commission européenne ne veut pas agir sans de solides fondements » Aucun avis

Didier Reynders, le commissaire européen à la justice, met en garde contre toute précipitation sur le nouveau mécanisme de suspension des fonds européens pour non-respect de l’État de droit.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés