Répression chinoise au Xinjiang : l’ONU dénonce de possibles « crimes contre l’humanité » Aucun avis

Dans un rapport très attendu sur les violations chinoises des droits de l’homme au Xinjiang, publié mercredi 31 août, l’ONU dénonce clairement de possibles « crimes contre l’humanité », des « stérilisations forcées » et du « travail forcé », sans toutefois parler de « génocide ».
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés