Répine, grand artificier et fin portraitiste Aucun avis

Le maître de la peinture russe est célébré pour la première fois à Paris.Il fut le témoin des derniers feux du tsarisme et des aspirations révolutionnaires de ses contemporains.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés