Réguler ou protéger ? La Roumanie face à ses ours Aucun avis

D’abord nourri pour être chassé ou capturé, désormais protégé, le plantigrade est maintenant sous la menace des autorités roumaines, qui souhaitent limiter sa population. Une question épineuse, pour le pays qui compte le plus grand nombre d’ours de l’Union européenne.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés