Réconciliation des mémoires d’Algérie, la poursuite des petits pas Aucun avis

Lors d’une rencontre à l’Élysée ce mercredi 26 janvier, Emmanuel Macron aura « une parole de reconnaissance » à l’adresse des pieds-noirs, en évoquant la fusillade de la rue d’Isly le 26 mars 1962 à Alger.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés