Rapport Sauvé : à la paroisse universitaire de Strasbourg, la réaction de l’Église provoque l’accablement Aucun avis

À la demande de « La Croix », cinq jeunes adultes de la paroisse universitaire de Strasbourg, réunis autour du père Thomas Wender, ont regardé à la télévision la présentation du rapport Sauvé, mardi 5 octobre. Souvent déçus par l’Église, ils jugent avec sévérité l’attitude passée et la réaction actuelle de l’épiscopat.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés