Qui sont les nouveaux actionnaires américains du FC Lorient ? Aucun avis homms2013

Le pensionnaire de Ligue 1 accueille deux nouveaux actionnaires minoritaires au sein de son capital, les sociétés Black Knight Football and Entertainment (BKFE) et Cannae Holdings.

Alors que l’Olympique Lyonnais a officiellement fait de l’Américain John Textor son actionnaire majoritaire, un nouvel acteur américain fait une apparition plus discrète dans le paysage de la Ligue 1. Le FC Lorient annonce la signature d’un partenariat stratégique avec Bill Foley et Black Knight Football and Entertainment (BKFE).

Dans son communiqué de presse, le club breton présidé par Loïc Féry précise : « Le FC Lorient annonce […] la signature d’un accord de partenariat avec BKFE, entreprise spécialisée dans le sport dirigée par William P. Foley II. Par cet accord, BKFE et la société cotée Cannae Holdings deviendront actionnaires minoritaires du groupe FC Lorient dans les prochaines semaines. Ce partenariat, qui prévoit une augmentation de capital, permettra notamment de renforcer les fonds propres du groupe FCL avec l’arrivée d’un puissant actionnaire reconnu dans le monde du sport. Il assure aussi la pérennité du club avec une continuité de gestion puisque Loïc Féry, unique propriétaire du FC Lorient depuis 2009, reste l’actionnaire majoritaire et conserve la présidence du club qu’il occupe depuis 14 saisons. »

Propriétaire d’une franchise NHL et actionnaire de Bournemouth

En décembre dernier, William P.Foley II et BKFE avaient pris le contrôle du club de Bournemouth, en Angleterre. Après la Premier League, le groupe américain met donc la main sur une partie du capital d’un club de Ligue, dans le cadre d’une stratégie « qui vise, sur le long terme, à la constitution d’un réseau international performant de clubs européens et sud-américains », selon les termes du communiqué du FC Lorient.

William P.Foley II est le propriétaire de la franchise des Las Vegas Golden Knicks en NHL. Il avait été un temps associé au rachat de l’OL avec John Textor.

Le montant de cette prise de participation (estimée à 33%) dans le capital du FC Lorient n’a pas été communiqué.

Lire la suite sur Sport.fr .

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés