« Qu’attendons-nous pour déclarer le silence bien commun de l’humanité ? » Aucun avis

TRIBUNE. Face à la crise écologique, le jésuite Xavier de Bénazé nous invite « à nous extraire du bruit incessant des nouvelles » pour retrouver un silence intérieur. Loin d’être un plaisir égoïste, ce silence est un « bien commun » qui pourrait bien nous inspirer politiquement, avance-t-il.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés