Quand l’intérim s’impose dans la protection de l’enfance Aucun avis

Depuis 2021, les départements du Calvados et de la Mayenne ont confié à une société d’intérim la gestion de deux établissements accueillant des enfants placés par l’Aide sociale à l’enfance (ASE). Lundi 20 juin, le premier a voté la prolongation de la convention qui le lie à l’entreprise privée.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés