PSG : Le dernier discours de Kylian Mbappé avant de voler vers d’autres cieux Aucun avis homms2013

489 mots pour vous donner de l'information 0 habillage

Star du Paris Saint-Germain et de l’Equipe de France, Kylian Mbappé a remporté ce lundi soir le titre de meilleur joueur de la saison en Ligue 1. Le tricolore a obtenu cette récompense largement méritée, avant de faire sa valise et ainsi rejoindre le Real Madrid dans quelques semaines.

Une dernière récompense personnelle qui satisfait pleinement le joueur qui n’a pas manqué de faire un discours très émouvant. « C’est plus difficile que ce qu’on peut laisser paraître, c’est un chapitre de ma vie qui va se fermer. Tu peux préparer tout ce que tu veux… La Ligue 1 ça été une partie de ma vie. Je pars la tête haute en ayant fait tout ce que je pouvais faire, mais je n’aurais pas pu le faire sans les clubs où je suis passé. J’ai côtoyé des joueurs d’exception. Féliciter aussi les nommés, même les Marseillais, même si on peut pas trop le dire (rires). Remercier l’ensemble des gens du club, que ce soit le coach qui m’a toujours fait confiance, avec qui j’ai toujours eu une relation fluide, le staff médical, tous les gens du club, la direction sportive, que ce soit le directeur sportif et le président. Et Son Altesse l’émir qui est venu me chercher à 18 ans et qui a toujours été compréhensif. Sachez que tous ici vous avez une influence sur la carrière que j’ai eue en L1. Je vous dis merci à tous. Je regarde tous les matches, je connais tous les joueurs qui sont là. Ça va me manquer. C’est une page de ma vie qui se tourne», a-t-il confié.

Mais la star parisienne ne s’arrête pas là et il poursuit avec un petit mot pour son président Nasser Al-Khelaïfi. « Ce qui arrive est très excitant. On a beaucoup misé sur moi et j’ai essayé d’être à la hauteur. Remercier ma famille qui m’a toujours soutenu. Faire partie de ma vie, de ma carrière, ce n’est jamais un long fleuve tranquille. Merci à tous, c’était un long chemin. Extrêmement content d’avoir pu participer à l’histoire du championnat à mon échelle. C’est beaucoup d’émotion parce que tu te dis que tu penses à toutes les émotions que j’ai pu traverser. Partir ça me déchire le cœur parce que je n’ai jamais quitté mon pays. Avant d’être des joueurs, on est des hommes et ce métier ne vous permet pas toujours de tout exprimer ce que vous pensez. C’est juste un gars de 25 ans qui a kiffé de toutes ces années, qui a bouclé la boucle. En Ligue 1 j’ai toujours eu le sentiment d’être aimé et c’est un sentiment agréable. » La page est tournée.

Lire la suite sur Sport.fr .

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés