PSG : La soirée difficile de Beraldo avec le Brésil Aucun avis homms2013

474 mots pour vous donner de l'information 1 habillage

Après un bon match contre l’Angleterre à Wembley, le jeune défenseur de 20 ans a connu une deuxième sélection plus compliquée contre l’Espagne.

Joueur le plus utilisé par Luis Enrique depuis le début de l’année 2024, Lucas Beraldo a connu sa première sélection contre l’Angleterre samedi soir à Wembley. Il a livré une prestation plutôt convaincante avec la Seleção pendant les 90 minutes qu’il a passées sur le terrain. Le défenseur central de 20 ans a enchaîné avec un deuxième match de 90 minutes, avec cette fois-ci beaucoup moins de réussite.

Dans l’antre de Santiago Bernabeu, Beraldo a souvent été dépassé par les fulgurances des attaquants espagnols. L’action qui illustre le plus son match a fait le tour du Web : Dani Olmo lui fait un petit pont, puis gagne son duel avec Guimaraes, avant de déclencher une frappe magnifique du gauche dans le petit filet du gardien brésilien. L’Espagne menait alors 2-0 dans ce match. Rodrigo et Endrick (auteur de son deuxième but en deux matchs) ont remis le Brésil sur les rails. Par la suite, l’Espagne a repris l’avantage sur un penalty concédé par Beraldo après un contact litigieux avec Carvajal. Finalement, Lucas Paqueta a égalisé dans les arrêts de jeu pour la Seleção.

Le Brésil repart avec une victoire en Angleterre et un match nul en Espagne. Deux bons résultats pour une équipe en reconstruction sous l’égide d’un nouveau sélectionneur, Dorival Junior. En revanche, Lucas Beraldo aura un sentiment mitigé après deux prestations contrastées, mais il aura accumulé beaucoup d’expérience durant cette trêve internationale.

La presse brésilienne n’a évidemment pas été tendre vis-à-vis de sa prestation de mardi soir face à l’Espagne. Ainsi, GloboEsporte lui attribue la note de 4/10 avec ce commentaire : « Après une bonne entrée en matière contre l’Angleterre, il n’a pas été à la hauteur face à l’Espagne. Il a pris un petit pont démoralisant d’Olmo sur le deuxième but. Il a aussi commis des erreurs avec le ballon et a eu beaucoup de travail à faire avec Yamal. À la 20e minute, il gagne un duel avec Morata au milieu de terrain, avance et choisit de tirer plutôt que de passer, gâchant ainsi une bonne occasion. Enfin, il a fait chuter Carvajal dans une action pour laquelle l’arbitre a accordé un penalty (très discutable) ».

Il sera intéressant de voir comment Luis Enrique va gérer son défenseur central après deux semaines éprouvantes pour lui sur le plan physique et mental, alors que le PSG aborde des échéances capitales sur la scène domestique et continentale.

Lire la suite sur Sport.fr .

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés