PSG : « c’est le trio le plus dangereux car le plus imprévisible » Aucun avis homms2013

366 mots pour vous donner de l'information 1 habillage

Les acquisitions les plus coûteuses du dernier mercato estival du Paris Saint-Germain, Randal Kolo Muani et Gonçalo Ramos, pourraient débuter sur le banc lors du huitième de finale de la Ligue des Champions contre la Real Sociedad. Luis Enrique semble enclin à privilégier le trio offensif formé par Ousmane Dembélé, Kylian Mbappé et Bradley Barcola.

Les deux recrues les plus onéreuses du dernier mercato estival parisien, Randal Kolo Muani et Gonçalo Ramos, sont susceptibles de débuter sur le banc lors du huitième de finale de la Ligue des Champions face à la Real Sociedad mercredi. Selon les indications, Luis Enrique optera probablement pour le trio offensif composé d’Ousmane Dembélé, Kylian Mbappé et Bradley Barcola, une formule qui a déjà fait ses preuves lors des précédents grands rendez-vous. Eric Roy, qui a récemment entraîné Brest et a réussi à obtenir un match nul au Parc des Princes (2-2), estime que cette configuration est la meilleure option pour le Paris Saint-Germain.

« Pour analyser ce trio, il faut revenir au jeu barcelonais tel qu’il a été développé par Johan Cruyff. Avec un travail de contrôle du jeu, à l’intérieur, afin de pouvoir isoler deux joueurs extérieurs sur les côtés et leur offrir des un-contre-un à jouer. C’est exactement le cas avec Barcola et Dembélé. La plus grande difficulté pour l’équipe adverse, au-delà de la maîtrise de l’entrejeu, c’est de contrôler ces deux joueurs. Luis Enrique a trouvé son équilibre avec eux. C’est devenu sa base. (…) C’est le trio le plus dangereux car le plus imprévisible », a déclaré le technicien français dans L’Équipe.

Eric Roy analyse le trio offensif en soulignant son lien avec le jeu barcelonais de Johan Cruyff, mettant en avant le travail de contrôle du jeu à l’intérieur pour isoler les joueurs extérieurs. Selon lui, cette configuration avec Barcola et Dembélé est difficile à contrôler pour l’équipe adverse, faisant de ce trio la base solide et la plus dangereuse pour le PSG, en raison de son imprévisibilité.

Lire la suite sur Sport.fr .

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés