Procès des Brigades rouges : « Les Italiens n’ont jamais compris la doctrine Mitterrand » Aucun avis

Neuf anciens militants d’extrême gauche, ayant pour certains appartenu aux Brigades rouges, doivent comparaître ce mercredi 12 janvier devant la cour d’appel de Paris. Professeur de sociologie du terrorisme à l’université Luiss de Rome, Alessandro Orsini (1) livre une analyse sans concession du souvenir laissé par les Brigades rouges de l’autre côté des Alpes.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés