Pourquoi des organes ont-ils été prélevés sur des victimes de l’attentat de Nice ? Aucun avis

Une association de victimes affirme que, lors de l’autopsie, de nombreux organes ont été retirés sur certaines personnes décédées lors de l’attaque au camion du 14 juillet 2016. Si la justice peut autoriser ce type d’acte pour rechercher les causes de la mort, les familles de Nice n’ont pas été informées de ces prélèvements, vécus très douloureusement.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés