Pour Olaf Scholz, « rien ne sera plus comme avant » en Allemagne Aucun avis

Dans une tribune au quotidien Frankfurter Allgemeine Zeitung, le chancelier demande aux Allemands d’accepter la dure réalité provoquée par l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Un discours de vérité qui emporte une adhésion majoritaire – mais pas totale – outre-Rhin.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés