Pour les maires, une fermeture d’école est « un crève-cœur » Aucun avis

Le maire de Gap, Roger Didier, a entamé lundi 12 septembre une grève de la faim dans l’espoir d’obtenir la réouverture d’une classe. Son geste en dit long sur la dimension affective et cruciale que revêt l’école pour les élus locaux.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés