Politique, de l’art du compromis Aucun avis

La classe politique française, qui refuse tout compromis ferait bien de lire Saint-Germain ou la Négociation, où l’on voit comment huguenots et catholiques, en 1570, sont parvenus à s’entendre, et que le compromis est avant tout un acte de courage.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés