Plannings familiaux, les enjeux d’un changement de nom Aucun avis

Lors de l’examen de la loi « Protection des enfants », adopté en première lecture le 8 juillet, les députés ont acté que les « centres de planification et d’éducation familiale » s’appelleraient désormais « centres de santé sexuelle et reproductive ». Ce terme suscite déjà des réserves.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés