« Peut-on laisser longtemps plus de la moitié des citoyens sur le bord de la route de la participation ? » Aucun avis

Pour Jean-Philippe Moinet, directeur de La Revue civique, la crise démocratique dont témoigne la forte abstention au premier tour des législatives contraint le pouvoir à « susciter un nouveau type de participation civique » en consultant plus régulièrement les citoyens sur « l’éducation, la santé, l’emploi, les retraites, le grand âge, etc. ».
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés