« Peuples autochtones : la responsabilité première de ce “génocide” revient au gouvernement canadien » Aucun avis

Pour le père Stéphane Joulain,qui a longtemps vécu au Canada, les critiques à l’égard des excuses formulées par le pape à l’encontre des peuples autochtones ne sont pas justifiées, et surtout, exonèrent les autorités politiques actuelles de leur responsabilité envers une population confrontée encore à de nombreuses difficultés.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés