Pékin choisit John Lee pour « sécuriser » Hong Kong Aucun avis

L’ancien chef de la sécurité de Hong Kong, John Lee, 64 ans, a emporté les suffrages d’un petit comité électoral pro-Pékin dimanche 8 mai. Il devient le chef de l’exécutif de la Région administrative spéciale (RAS) que la Chine considère encore comme une « base subversive ». Sa mission : « Terminer le travail de sécurisation. »
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés