Pascal Praud dénonce les prises de position politiques de Mbappé : « lui rentrer dans la gueule » Aucun avis homms2013

389 mots pour vous donner de l'information 1 habillage

Kylian Mbappé a suscité une controverse significative lors d’une conférence de presse de l’Équipe de France, en exprimant son point de vue sur les élections législatives françaises. Ses déclarations ont clairement irrité Pascal Praud, qui a vivement critiqué Mbappé lors de son émission « L’Heure des Pros ». Praud a reproché à Mbappé de dépasser les limites de son rôle en tant que capitaine des Bleus en prenant position sur des questions politiques sensibles, notamment en critiquant les résultats du premier tour et en appelant à une mobilisation électorale.

« Mbappé ne s’exprime pas en tant que Kylian Mbappé, il s’exprime en tant que capitaine de l’équipe de France, il porte un maillot, il porte des couleurs et ça l’oblige. Et là, il sort de ses obligations de réserve naturelle en méprisant 11 millions de Français. Et je pense que la Fédération a son mot à dire et le ministre des Sports a son mot à dire. Mais ils ne diront rien ! Parce que personne n’ose lui rentrer dans la gueule, pardonnez-moi d’être un peu trivial comme ça. Personne n’ose, parce que c’est Mbappé ! »

Praud a souligné que des figures comme Zinédine Zidane et Didier Deschamps, au fil des années, ont montré une modération et une prudence dans leurs propos publics, contrastant avec ce qu’il perçoit comme un comportement plus assertif et controversé de la part de Mbappé. Il a exprimé ses préoccupations quant au risque que cela ne divise l’équipe nationale et ne compromette son rôle symbolique et unificateur pour les Français.

Pascal Praud et ses chroniqueurs ont fortement critiqué Kylian Mbappé pour ses récentes prises de position politiques, soulignant qu’en tant que capitaine de l’équipe de France, il devrait faire preuve de plus de réserve. Praud a exprimé son agacement envers le manque de réaction des autorités sportives et politiques françaises face aux commentaires de Mbappé, estimant qu’il est légitime de donner son avis mais que cela ne devrait pas inclure le mépris envers les électeurs. Cette situation a soulevé des débats sur le rôle des sportifs de haut niveau dans le domaine politique et leur impact sur l’unité nationale.

Lire la suite sur Sport.fr .

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés