Paris 2024 : La sélection de la FFA pour les JO repoussée à cause de potentiels manquements à ses obligations de localisation du marathonien Mehdi Frère Aucun avis homms2013

536 mots pour vous donner de l'information 1 habillage

Présélectionné pour les JO de Paris, le marathonien Mehdi Frère a reçu un troisième manquement supposé à ses obligations de localisation de la part de l’Autorité d’intégrité de l’athlétisme (AIU). Alors que l’athlète a transmis ses explications pour se défendre, la Fédération française d’athlétisme a décidé de reporter l’annonce de sa sélection pour les JO.

La Fédération française d’athlétisme a décidé de repousser sa sélection pour les Jeux Olympiques en raison d’un doute concernant la participation du marathonien Mehdi Frère. Présélectionné par la fédération en décembre dernier, Mehdi Frère vient de recevoir de la part de l’Autorité d’intégrité de l’athlétisme (AIU) un troisième manquement supposé à ses obligations de localisation. » Nous avons été informés qu’une procédure était ouverte à l’encontre d’un athlète masculin sélectionnable, il a été décidé, en accord avec la CCSO, de repousser la sélection masculine à une date ultérieure «  indique la FFA au travers d’un communiqué.

Avec ses 2h05’41 » réalisés en décembre dernier à Valence (Espagne), le marathonien français Mehdi Frère pensait avoir assuré sa sélection pour les Jeux Olympiques de Paris. Premier Français au bilan du 30 janvier, il avait été présélectionné par la fédération française d’athlétisme en compagnie de Nicolas Navarro.

Malhereusement pour lui, le Français a été rattrapé par une information de l’antidopage. Selon les informations du site Spe 15, Mehdi Frère est sous la menace d’un troisième manquement à ses obligations de localisation, ce qui pourrait engendrer jusqu’à 2 ans de suspension. Toutefois, l’athlète a 15 jours pour expliquer les raisons de son impair. Frère a envoyé ses explications à l’AIU ces derniers jours. « Il ne voulait pas manquer des contrôles et ces derniers ont été réalisés, il ne s’est pas soustrait à un quelconque antidopageCe qui lui est reproché à ce stade, c’est un potentiel troisième manquement notifié par l’AIU. Il a la possibilité de présenter des observations, ce qu’il a fait. » précise son avocat, Maître Laurent Fellous.

Depuis ses premiers résultats majeurs sur marathon (2h08’53 » en 2020), Mehdi frère se trouve dans le groupe cible de l’Agence Française de lutte contre le dopage (AFLD) et a récemment été intégré à celui de l’Autorité d’intégrité de l’athlétisme (AIU).

De son côté, Mehdi Frère a toujours l’espoir de participer aux Jeux Olympiques de Paris. Selon les informations du journal L’Equipe, il a été contrôlé 15 fois depuis le mois de février 2023, avec des résultats toujours négatifs. « Je me rends en stage dans des endroits identifiés que ce soit au Kenya ou à Font-Romeu. Je remplis également tout mon entraînement sur Strava. » a déclaré l’athlète à nos confrères.

Lire la suite sur Sport.fr .

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés