Parcoursup, ces formations qui ne font pas le plein Aucun avis

La phase complémentaire, qui s’ouvre ce jeudi 23 juin sur la plateforme, permet aux candidats sans solution de former jusqu’à dix nouveaux vœux dans les 5 300 formations disposant encore de places. L’intérêt de cette procédure illustre, en creux, la difficulté qu’éprouve l’enseignement supérieur à ajuster l’offre à la demande.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés