Otan : Moscou promet de s’adapter en cas d’adhésions suédoise et finlandaise Aucun avis

Après avoir menacé de nucléariser la Baltique, le Kremlin s’est voulu pragmatique, en affirmant qu’il ajusterait sa réponse en fonction des structures militaires déployées dans les deux pays nordiques.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés