Orange : Stéphane Richard contraint à la démission Aucun avis

Le dirigeant a été condamné à un an de prison avec sursis et 50 000 € d’amende par la cour d’appel de Paris, pour son rôle tenu en 2008 dans l’arbitrage opposant Bernard Tapie et le Crédit lyonnais. À la tête de l’opérateur depuis plus de dix ans, ses qualités d’écoute et d’apaisement ont été largement appréciées.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés