On m’appelait Louis, je suis une femme Aucun avis

Karine Lacombe, professeure en infectiologie à la Sorbonne, cheffe du service des maladies infectieuses et tropicales de l’hôpital Saint-Antoine à Paris, évoque Melissa, l’une de ses patientes, qui est transgenre et vit avec le VIH. ​​​​​​
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés