« On est un outil d’insertion pour les jeunes » : en Guadeloupe, le régiment de la seconde chance Aucun avis

Depuis soixante ans, le Régiment du service militaire adapté (RSMA) aide des Ultramarins âgés de 18 à 25 ans à trouver leur voie. En Guadeloupe, où la jeunesse a récemment crié sa détresse sur les ronds-points, ils sont 600, chaque année, à en porter l’uniforme. Immersion au sein d’un dispositif remarquable.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés