OM : Et si le symbole de la saison était Iliman Ndaye ? Aucun avis homms2013

450 mots pour vous donner de l'information 1 habillage

Remplaçant au match aller, Iliman Ndiaye (24 ans) était la (mauvaise) surprise du onze de Jean-Louis Gasset pour la demi-finale retour de l’Europa League entre l’OM et l’Atalanta Bergame. L’international sénégalais aurait pu être le héros de Marseille, mais il a raté une immense occasion à 1-0. Résultat, il est la tête de turc des médias…

Des statistiques dignes des plus grands de son époque. 42 matchs joués, 4 buts, 3 passes décisives moins bien que l’idole grecque Kostas Mitroglou (36 ans) ou que le guerrier français Valère Germain (34 ans). Des débuts très difficiles et ce n’est pas le match d’hier soir qui va me contredire. Remplaçant au profit d’Ismaïla Sarr lors du match aller, le Sénégalais a cette fois eu les faveurs de Jean-Louis Gasset pour débuter au côté de Pierre-Emerick Aubameyang lors de la demi-finale retour de Ligue Europa sur la pelouse de l’Atalanta Bergame. Discret en première mi-temps, l’ancien buteur de Sheffield United a eu l’opportunité d’égaliser en début de seconde période, alors que le score était encore de 1-0. Bien lancé en profondeur, Iliman Ndiaye a manqué son lob sur Juan Musso. Deux minutes plus tard, l’Olympique de Marseille encaissait le second but et l’affaire était pliée. Les médias ne l’ont pas loupé après cette bien piètre performance.

« Ndiaye est un joueur de 2e division anglaise, il n’a rien à faire à l’OM. Arrêtez de nous soûler avec vos prédictions et vos boules de Crystal qui nous envoient dans 3/4 ans. Il a eu l’occasion du match et ce n’était pas la plus difficile. C’était ce soir qu’il fallait être bon. Demi-finale de coupe d’Europe, faut le dire en quelle langue ?? Il n’en jouera probablement plus jamais de sa vie », a commenté sur son compte X le journaliste sportif du JDD Nicolas Cuoco. Ce n’est pas en lisant L’Équipe qu’Iliman Ndiaye se consolera puisque le quotidien national lui a logiquement attribué une mauvaise note avec un 2/10 qui ne souffre d’aucune contestation. À lui de se relever et de montrer qu’il est capable de tout donner pour le club. Pour le moment, les rames sont de sortie.. 

Lire la suite sur Sport.fr .

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés