Nouvelle-Calédonie : « L’exécutif n’a pas pris en compte la construction d’une identité commune » Aucun avis homms2013

47 mots pour vous donner de l'information 0 habillage
L’anthropologue Michel Naepels considère que la réforme constitutionnelle voulue par le gouvernement pour la Nouvelle-Calédonie prend la question de la décolonisation pour acquis, sans s’interroger sur ses conséquences sur la citoyenneté calédonienne et la construction d’une identité commune.

Lire la suite sur Les 50 derniers articles du journal La Croix .

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés