Nos dirigeants sont-ils imprudents avec leurs portables ? Aucun avis

Mardi 20 juillet, un consortium de 17 médias ayant enquêté sur le logiciel espion israélien Pegasus a révélé que plusieurs personnalités politiques internationales figuraient parmi ses cibles potentielles, dont Emmanuel Macron et des ministres français. Ce scandale interroge la manière dont les dirigeants se préservent des cyberattaques.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés