Nestlé se désengage un peu plus de L’Oréal Aucun avis

Le géant suisse réduit sa participation dans le numéro 1 mondial des cosmétiques. La famille Bettencourt Meyers renforce sa position, un peu plus de trois ans après la fin du pacte d’actionnaires, scellé dans les années 1970, qui figeait le poids respectif de la famille du fondateur et de Nestlé dans L’Oréal.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés