Nancy Pelosi quitte Taïwan : la Chine sanctionne et menace Aucun avis

Au lendemain de la visite à Taïwan, mercredi 3 août, de la présidente de la Chambre des représentants américaine, Nancy Pelosi, la Chine a lancé une contre-offensive militaire en encerclant l’île et imposé des sanctions économiques. Les Taïwanais accusent le choc mais ne redoutent pas une escalade militaire.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés