Motu proprio sur la liturgie : « L’Église n’est pas un archipel » Aucun avis

Jean-François Chiron, professeur à l’Université catholique de Lyon, revient ici sur la décision du pape François dans son motu proprio « Traditionis Custodes » de contrôler plus strictement les messes en rite préconciliaire. Il s’agit selon ce théologien de lutter contre la formation d’une « Église dans l’Église ».
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés