Mobilisation en Russie : « Entre la guerre et la prison, j’ai fait mon choix » Aucun avis

La mise en œuvre de l’oukase du président Poutine sur la « mobilisation partielle » n’a pas traîné. Les convocations ont vite été envoyées aux 300 000 réservistes. Reportage dans l’un des centres d’enrôlement, à Moscou.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés