« Milwaukee Blues », de Louis-Philippe Dalembert : l’homme réduit au silence Aucun avis

Louis-Philippe Dalembert s’inspire de l’assassinat de George Floyd pour brosser le magnifique portrait d’un citoyen noir américain sans histoire, victime de violences policières.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés