Migrants déplacés depuis Paris : à Orléans, le coup de gueule du maire surprend les associations Aucun avis homms2013

55 mots pour vous donner de l'information 0 habillage
Serge Grouard, le maire d’Orléans a dénoncé lundi 25 mars l’arrivée de 500 migrants sans abri, « déplacés en catimini » depuis l’été avant les JO. Les associations caritatives locales confirment un sursaut d’activité, mais l’attribuent davantage à la dégradation de l’économie qu’à cet afflux de sans papiers.

Lire la suite sur Les 50 derniers articles du journal La Croix .

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés