Mason Greenwood tente de mettre fin à la polémique avec Bellingham Aucun avis homms2013

348 mots pour vous donner de l'information 1 habillage

Mason Greenwood souhaite mettre fin à la controverse suscitée par l’incident survenu lors du match entre Getafe et le Real Madrid, au cours duquel l’ancien joueur de Manchester United aurait potentiellement été insulté de « violeur » par Jude Bellingham.

Mason Greenwood exprime son désir de mettre un terme à la polémique qui a éclaté suite à l’incident survenu lors du match entre Getafe et le Real Madrid le 1er février dernier. Le joueur de 22 ans aurait été possiblement insulté de « violeur » par Jude Bellingham au cours de cette rencontre, et malgré la gravité de l’accusation, Greenwood serait en faveur de l’abandon de l’enquête visant son compatriote, selon des informations du Sun. La volonté de Greenwood de ne pas poursuivre l’enquête découlerait de son souhait d’éviter toute mauvaise publicité et de se concentrer sur son parcours professionnel. Une source a déclaré au média anglais : « Il ne veut pas de mauvaise publicité et veut continuer à jouer au football. »

L’incident a eu lieu après un tacle de Bellingham sur Greenwood le long de la ligne de touche lors du match en question. La caméra a capté une scène où Greenwood réagissait verbalement à Bellingham. De nombreux téléspectateurs ont prétendu avoir lu sur les lèvres de Greenwood l’insulte « violeur », faisant référence aux accusations de violences conjugales et de viol dont il avait été accusé en 2023, accusations finalement abandonnées en février de la même année. Cet épisode avait entraîné l’écartement de Mason Greenwood de l’équipe de Manchester United.

La source explique que Greenwood a été profondément perturbé par l’incident, d’autant plus qu’il ne s’attendait pas à une telle réaction de la part de Jude Bellingham. Néanmoins, il aurait accepté la réalité selon laquelle il sera toujours exposé à de telles provocations et maintient une attitude résiliente face à ces situations, d’autant plus qu’il est fréquemment pris à partie par les supporters adverses en Espagne.

Lire la suite sur Sport.fr .

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés