« Manchester City a été ingrat avec moi », cette star balance ! Aucun avis homms2013

500 mots pour vous donner de l'information 1 habillage

En froid avec Pep Guardiola, Joao Cancelo a été poussé vers la sortie à Manchester City. Aujourd’hui prêté au Barça, le Portugais est revenu, sans langue de bois, sur son image en Angleterre.

« Les gens regardent les statistiques et je pense que j’ai connu de meilleurs moments à Man City, mais les chiffres n’étaient pas si bons. Je ne le regarde pas, je l’apprécie match par match, mais oui, je vis une saison très positive, même si dans le championnat collectivement, nous ne sommes pas dans la position où nous souhaitons être.- Non, je ne le pensais vraiment pas, mais je vis ma vie en ce moment. Certaines choses ont dicté qu’il ait été prêté au Bayern Munich l’année dernière. Je n’ai aucun regret, même si City a gagné la Ligue des champions. J’ai l’impression d’avoir fait le bon choix, d’être parti dans un club qui me voulait vraiment, avant même de renouveler mon contrat. C’est un club qui m’a beaucoup apporté pendant les six mois que j’y ai passés. J’ai eu affaire à de grands joueurs et le club est spectaculaire. Puis je suis venu ici, j’ai baissé mon salaire et cela ne me dérange pas du tout. C’était la troisième fois que j’allais venir à Barcelone et j’y suis enfin.

Des mensonges ont été racontés ! Je n’ai jamais été un mauvais compagnon pour eux et vous pouvez demander soit à Aké, soit à Rico. Je n’ai aucun complexe de supériorité ou d’infériorité à leur égard, mais c’est l’avis du manager…- Je suis resté parce que ce n’est pas vrai. Je pense que Man.City a été un peu ingrat envers moi quand ils ont dit cela, parce que j’étais un joueur très important dans les années où j’étais là-bas. Je n’ai jamais failli à mon engagement envers le club, envers les supporters et j’ai toujours tout donné. Je me souviens d’un moment où j’ai été volé et attaqué et le lendemain, je jouais aux Emirats contre Arsenal. Ce sont des choses qu’on n’oublie pas, j’ai laissé ma femme et ma fille seules à la maison, terrifiées. Les gens s’en souviendront seulement parce que Monsieur Guardiola a beaucoup plus de force que moi quand il dit quelque chose et je préfère rester seul. 

Je préfère savoir que je dis la vérité, je me sens comblé par ce que j’ai fait. Je suis une personne transparente, je ne mens jamais. La vie continue et j’aimerais que tout se passe bien, car pendant que j’étais là-bas, j’ai apprécié mon football et l’équipe. Ils restent l’équipe favorite pour remporter la Ligue des Champions », a balancé Cancelo pour le quotidien A Bola.

Lire la suite sur Sport.fr .

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés