Maison de famille en indivision : « Il est indispensable d’établir un planning pour les périodes d’occupation » Aucun avis

Psychanalyste transgénérationnelle, diplômée en droit, Alexandra Deschamps conseille aux héritiers d’une maison en indivision de se réunir une fois par an, comme en copropriété.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés