L’usage de la drogue de synthèse 3-MMC s’étend mais demeure marginal Aucun avis homms2013

L’Observatoire français des drogues et tendances addictives a constaté une recrudescence de l’utilisation de la 3-MMC, une substance de synthèse arrivée en France au début des années 2010. Sa consommation demeure toutefois marginale à l’heure actuelle.

Lire la suite sur Les 50 derniers articles du journal La Croix .

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés