L’Union européenne embarrassée face à la révolte des Géorgiens Aucun avis homms2013

54 mots pour vous donner de l'information 0 habillage
Après quelques hésitations, le chef de la diplomatie européenne a appelé, ce mercredi 15 mai, au « retrait » de la loi géorgienne sur les agents étrangers qui a déclenché un mouvement de protestation massif dans le pays. L’Union européenne cherche toutefois à maintenir le dialogue avec le gouvernement géorgien.

Lire la suite sur Les 50 derniers articles du journal La Croix .

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés