Loi séparatisme : le Conseil d’État suspend la dissolution d’un groupe d’extrême gauche lyonnais Aucun avis

Le Conseil d’État a suspendu lundi 16 mai la dissolution du groupe d’extrême gauche Gale après avoir examiné son référé-liberté. Le groupe avait été dissous le 30 mars en conseil des ministres sur la base de la loi séparatisme.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés