L’imam islamiste Bassam Ayachi condamné à un an de prison ferme Aucun avis

L’imam franco-syrien a été condamné à cinq ans de prison, dont un an ferme, pour association de malfaiteurs terroriste en Syrie entre 2014 et 2018. Personnage « insaisissable » aux « multiples implications » dans des procédures terroristes, il a également été un informateur des services secrets.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés