« L’exposition des femmes aux cancers professionnels est sous-estimée » Aucun avis

Présents dans les secteurs d’activité masculins, les cancérogènes existent aussi dans des professions très féminisées où ils sont encore insuffisamment étudiés. Entretien avec Henri Bastos, directeur scientifique de la santé au travail à l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail).
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés